Bullet journal

Connaissez-vous les « bullet journals » ?

Aussi appelé « bujo » ? Je suis tombé un peu par hasard sur ce mouvement artistique (si on peut l’appeler ainsi) et j’ai décidé de tenter l’expérience. Moi qui adore tous les types de « notebook », « sketchbook »… etc., qui ne peut pas fonctionner dans un millier de crayons différents (je dois l’admettre!) ça me semblait tout à fait dans mes cordes. En plus, ça s’avère être assez relaxant comme activité. Ça me permet de décrocher un brin. En plus, l’idée de créer des mises en page d’agenda complètement libres me plaît énormément. Donc, en gros, il s’agit de trouver un journal avec une grille pointillée et de créer soi-même son propre agenda. On peut y inclure toute sorte de choses comme des citations inspirantes, des espaces de notes, des listes dans tous les genres (« mood tracker », chansons favorites, films à voir, livres à lire et j’en passe). C’est comme un mélange de carnets de croquis, d’agenda, de journal intime, de rappels divers. 

Ma première tentative de page !

Tout semble à peu près permis

On peut se servir de peinture, de crayons, de feutres (à l’eau de préférence si on ne veut pas complètement passer au travers des feuilles de papier), du collage. On peut y mettre des photos aussi ou encore des autocollants ! En fait, c’est tout l’aspect d’exploration qui m’attire dans ce processus. L’idée de ne pas se censurer et juste de créer des pages sous l’inspiration du moment.

Une page blanche ?

Ce qui est bien aussi, c’est puisque le carnet sert principalement d’agenda, on ne peut pas vraiment souffrir du syndrome de la page blanche. C’est plutôt apaisant comme sensation. On ne se demande pas… qu’est-ce que je peux créer aujourd’hui (attention ! je ne dis pas ça parce que je n’aime pas créer à partir de rien au contraire, mais ça demande quand même du jus de cerveau), il suffit de faire une page avec des dates et un joli « layout ». Pour moi, c’est pratiquement comme tricoter. C’est une activité qui entre dans la catégorie loisir et qui me permet d’explorer sans pression.



Un aperçu du mois d’août

Un layout un peu différent.

Novembre, c’est la fête de mon papa et il adore Monet, quoi de mieux comme thème alors !

Le Bujo, c’est une communauté assez active sur Instagram.


Vous pouvez me suivre ici : instagram/vald_bujo